Ohita ja siirry sisältöön
Zehn Fakten zu Wald und Holz in der Schweiz

Dix faits sur les forêts et le bois en Suisse

  1. La superficie des forêts suisses est en constante augmentation, comme le démontrent les deux inventaires forestiers nationaux du milieu des années 1980 et des années 1990. Aujourd'hui, les forêts couvrent plus de 30% de la superficie du pays, et dans le Jura et le Tessin, elles atteignent même environ 40%.
  2. Près de 10 millions de m3 de bois poussent chaque année dans la forêt suisse. Cela signifie qu’un cube dont les bords mesurent près de 70 cm grandit chaque seconde. Si l'on enlève l'écorce et les branches inutilisables, il reste 7,4 millions de m3 de bois utilisable, soit un bon mètre cube par habitant.
  3. Avec plus de 360 ​​m3 par hectare de forêt, la Suisse possède les réserves de bois les plus élevées d'Europe.
  4. Sur la croissance de la forêt suisse, seuls 4,5 millions de m3 de bois environ sont utilisés au cours d'une année normale.
  5. La consommation intérieure de bois en Suisse oscille autour de 7 millions de m3 par an. Le potentiel d'exploitation de la forêt suisse, lorsqu'elle est gérée de manière durable, est du même ordre : environ 7,4 millions de m3 par an. Cela permettrait de couvrir toute la consommation intérieure avec du bois national.
  6. Le dioxyde de carbone représente 84 % des gaz à effet de serre émis par notre pays. Avec une tonne de dioxyde de carbone, la forêt produit plus d'un mètre cube de bois et stocke 2 800 kWh supplémentaires d'énergie solaire. De 1990 à 2002, notre forêt aménagée a absorbé en moyenne 5% de l'ensemble des émissions suisses de CO2. En Suisse, cela représente plus de six tonnes par personne et par an. Sans la tempête Lothar, l’absorption de CO2 par la forêt suisse représenterait environ 10 pour cent des émissions suisses de CO2.
  7. Les installations de stockage du bois dans le parc immobilier suisse - qui contiennent environ les trois quarts du bois issu du cycle de la civilisation - correspondent à environ 85 millions de tonnes de dioxyde de carbone déposé.
  8. Avec une consommation supplémentaire d'un million de mètres cubes de bois massif dans la construction, environ un million de tonnes d'équivalent dioxyde de carbone pourraient être économisées en remplaçant d'autres matériaux de construction en Suisse.
  9. Avec une consommation de 2,6 millions de m3, le bois ne couvre actuellement que 2,3% de la consommation énergétique de la Suisse et 5% de ses besoins en chaleur. Le bois local pourrait chauffer un quart des bâtiments suisses sans avoir à piller la forêt : 5,5 à 7 millions de m3 de bois pourraient être utilisés à cet effet par an.
  10. Si l'utilisation du bois-énergie en Suisse était doublée et que, par conséquent, moins de pétrole était brûlé, cela réduirait les émissions de CO2 d'environ 1,5 million de tonnes.

Source : admin.ch

Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Fermer (esc)

surgir

Utilisez cette fenêtre contextuelle pour intégrer un formulaire d'inscription à une liste de diffusion. Vous pouvez également l'utiliser comme un simple appel à l'action avec un lien vers un produit ou une page.

Verification de l'AGE

En cliquant sur entrer, vous confirmez que vous êtes en âge de consommer de l'alcool.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique